La Technique des ventouses - Hijama pour qui ?

La hijama peut-être faites chez l'enfant à partir de  3 ans  mais sous certaines conditions, c'est au cas par cas selon chaque enfant.

 

Elle doit être faites sèche, et aidera à  renforcer le système immunitaire, à lutter contre des troubles digestifs et en prévention de toutes maladies surtout hivernales.

 

Elle se réalise de la sorte :

  • en flash (pose de moins d’une minute)

  • ventouse par ventouse

  • en aspiration légère

 

Si votre enfant à une pathologie assez importante on pourra lui faire la hijama humide à certaines conditions, dans le protocole de soin particulier.

 

Au delà de 10 ans on peut faire la hijama humide mais toujours avec le protocole spécifique à l'enfant.

Les traces fait par la hijama sèche chez les enfants sont assez impressionnantes (comme une énorme suçon) mais disparaissent relativement rapidement en quelques jours.

 

Pour toutes sortes de maux :

 

  • Surpoids,

  • Problèmes de Thyroïde,

  • Infertilité; 

  • Endométriose,

  • Ovaires Polykystiques...

  • Migraines, 

  • Fatigue...

 

  • Pendant le 2 ème trimestre de la grossesse uniquement (voir avec la thérapeute)

 

Mais pour aussi garder la santé !

 

A partir de 50 ans  > La hijama sera très utile pour traiter : 

  • des problèmes liés à la ménopause (bouffées de chaleurs, sueurs nocturnes, prise de poids...)

  • stimuler l'immunité

  • soulager des douleurs (arthrose, douleurs aux genoux > gonarthrose, aux épaules ... sciatiques, dorsalgies ...)

  • diabète de type 2 

  • dépression (troubles du sommeil, lassitude...)

et diverses autres pathologies ...

 

Par contre on veillera déjà à ce que la personne ne soit pas trop affaiblie, en effet on ne pratiquera pas de hijama chez une personne trop fatiguée, on évaluera son état pour faire un choix de pose de ventouses  : ou humide, ou sèche ou pas du tout.

 



 

Après 65 ans  > On évaluera le terrain de la personne, si elle est trop asthénique on évitera la hijama. Cela dit une pose de ventouses sèches et lègères peu lui être bénéfiques. C'est le thérapeute qui évaluera en fonction de son consultant.

 

Contre-indications

Sur le plan médical, les personnes agées sont très souvent asthénique, parfois dépressive, et de ce fait la hijama risquerait d'accentuer tous les maux engendré par le vieillissement.  



 

Angélique Mouffle-Cassel

5 bis allée Henri Wallon

95100 Argenteuil

06.21.35.46.95

angeliqueoumaicha@gmail.com

© 2018 Angélique Mouffle / Tous droits réservés